Mot du Président | Emsi

Mot du Président

disaoui1

L’enseignement des sciences de l’ingénieur qui a été à la source de la création de l’EMSI apparaît de nos jours, de plus en plus, comme la formation adéquate répondant aux attentes des entreprises, à la recherche de cadres polyvalents, compétents et pragmatiques pour s’intégrer rapidement dans la vie active.

Ce choix, opéré par notre école depuis 1986, s’est avéré pertinent et judicieux, puisque la grande majorité de nos lauréats ont rapidement et tout naturellement trouvé un emploi à des postes «clés» dans l’entreprise.

L’adaptation aux diverses mutations technologiques demeure le fil conducteur de notre projet pédagogique, de concert avec les professionnels et les universitaires, pour innover continuellement les programmes et le cursus de la formation.

A l’EMSI, les méthodes pédagogiques sont exclusivement interactives et permettent à notre lauréat d’acquérir, outre une formation technique de haute facture, un esprit de :

  • Curiosité
  • Equilibre
  • Communication
  • Logique
  • Goût de travail en équipe
  • Sens de L’organisation

D’autre part, le stage dans ces entreprises, donne un champ réel d’expérimentation, pendant la durée du cursus et peut déboucher sur le premier emploi.

Nantie d’une riche expérience de près d’un quart de siècle, l’EMSI bénéficie d’une excellente image auprès des professionnels qui n’hésitent pas à recruter ses lauréats, assurés de leur solide formation et leur capacité à devenir rapidement opérationnels.

L’EMSI, dont le souci constant est de donner une formation en adéquation avec les besoins de l’entreprise moderne, ne cesse de relever le défi pour maintenir sa réputation d’être la grande école privée des sciences de l’ingénieur. A cet effet, outre la formation initiale qu’elle dispense, elle contribue également à La formation continue et à la recherche appliquée dans notre pays.

Pour pallier aux problèmes de proximité et offrir notre formation aux différentes régions du royaume, l’EMSI est aujourd’hui présente à Casablanca, Rabat et Marrakech et envisage dans un avenir proche son ouverture dans d’autres villes.

Le président
Kamal DAISSAOUI