Les 5 filières phares de l’ingénierie en 2018

septembre 11 , 2018

Le monde change, les marchés changent, et nous nous adaptons à leurs changements. Pareil, pour l’ingénierie. Il s’agit d’un domaine qui dépend fortement des marchés et de leur développement technologique. C’est pourquoi, les formations d’ingénieurs ne cessent d’évoluer, et les filières se multiplient ; de nouvelles spécialités se développent et d’autres deviennent moins demandées. Au final, différentes voies mènent au fameux diplôme d’ingénieur. Mais, pour être le mieux préparé aux exigences du marché, quelle spécialité faudrait-il choisir ?

Génie Industriel

La formation Génie Industriel découle généralement sur un métier d’ingénieur mécanique industriel, qui consiste à concevoir, dimensionner, et assurer la maintenance des pièces ou des machines, et de développer une approche globale du processus industriel, à travers l’organisation, l’implantation, et le pilotage de systèmes.

Cette filière permet aux ingénieurs de travailler dans différents secteurs de l’industrie, occupant des postes tels que : responsable qualité et sécurité, chef de projet, chef de production et approvisionnement, supply chain manager …

C’est l’une des filières proposées par l’EMSI, en vue de former des ingénieurs spécialisés en management industriel, et dotés de compétences en gestion de production, gestion de projets, gestion de maintenance et qualité, sécurité, environnement et logistique. L’ingénieur de formation Génie industriel doit avoir des compétences managériales ainsi que les aptitudes techniques liées au secteur secteur industriel.

Les points fort de la formation : Offrir aux étudiants tous les outils nécessaires pour être un manager industriel, à travers les modules de soft skills incluant des cours d’entrepreneuriat, de gestion de projet, de marketing, de droit des entreprises, en plus des cours techniques sur les sciences de l’ingénieur.

La formation est complétée par des séminaires, par des projets encadrés, des stages d’été en 3e et 4e année et un stage de longue durée (4 à 6 mois) en 5e année

Ingénierie informatique et Réseaux

L’ingénierie informatique, étant la filière star de l’ingénierie ces dernières années, forme des ingénieurs polyvalents dans les domaines du Génie informatique, consiste à traiter, concevoir le développement, la fabrication, et le pilotage des systèmes informatiques.

Elle est proposée par l’EMSI sous le nom d’ « Ingénierie informatique et réseaux », à travers deux différentes options d’approfondissement à savoir l’option Méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises (MIAGE), et l’option Systèmes et Réseaux.

Plusieurs débouchées s’offrent à un ingénieur informatique dans presque tous les secteurs, dans lesquels il pourrait occuper des postes tels que : chef de projet informatique, ingénieur recherche et développement, consultant, ingénieur système d’information, ingénieur réseaux, ingénieur administrateur de systèmes.

Bâtiments et Travaux publics/Génie Civil

L’ingénierie en Génie Civil est un métier offrant un champ d’action très vaste, impliquant la supervision et la gestion complète de toutes sortes de chantiers par l’ingénieur. Cette filière pourrait être considérée comme l’intemporelle de l’ingénierie, vu qu’elle est dynamisée par les besoins croissants en logements et en infrastructures. Au Maroc, le développement de plusieurs projets territoriaux offre plusieurs débouches aux lauréats de cette filière.

La conception et l’étude d’ouvrages constituent le terrain de bataille d’un ingénieur Génie civil grâce a des aptitude et compétences distinguées qui leur permettent d’intervenir dans différent secteurs à travers les bureaux d’études et les bureaux de contrôles.

A l’EMSI, la formation Génie civil associe une formation scientifique de base à l’acquisition de compétences techniques précises, à travers des cas concrets en étroite collaboration avec les entreprises et les bureaux d’études.

Ingénierie des automatismes et informatique industrielle

La filière d’ingénierie en automatismes et en informatique industrielle vise à former des ingénieurs dotés de plusieurs compétences liées à la fois à l’industrie et à l’informatique. Grâce à cette formation alliant théorie et pratique, ces ingénieurs sont capables d’opérer dans les différents domaines du génie électrique et de l’informatique, à l’instar de l’automatisme, l’électronique analogique et numérique, les bases de données, la programmation, et bien d’autres … A l’issu de sa formation, un ingénieur en automatisme et informatique industrielle devrait être capable de gérer l’automatisation d’une plate-forme de production et d’en analyser les performances.  Ainsi, l’ingénieur en automatisme est le maître d’œuvre de l’automatisation des usines, des entrepôts ou autres plates-formes de production.

Cette filière, proposée par l’EMSI, permet aux lauréats d’occuper des postes de responsabilités dans différents secteurs, à l’instar de : ingénieur d’étude, ingénieur génie électrique, concepteur des solutions automatisées, superviseur d’installations industriels, chef de projet industriel, etc.

Ingénierie financière et audit

L’ingénierie en finance et audit est la filière qui permet d’allier deux types de compétences, les compétences techniques en ingénierie d’une part, et les compétences organisationnelles d’un gestionnaire d’autre part. En effet, au terme de cette formation, les ingénieurs financiers maitrisent les diagnostics, les évaluations, et les montages financiers, mais aussi les structures financières, les processus, et les systèmes financiers. Les lauréats de cette filière, sont particulièrement capables d’utiliser des méthodes innovantes et transversales, et de concevoir des solutions élaborées aux différents problèmes financiers au niveau des entreprises.

Les étudiants ayant opté pour cette formation ont le choix entre deux spécialités : L’option ingénierie financière et l’option comptabilité, contrôle et audit.

La filière « Ingénierie Financière et Audit » option ingénierie financière vise à former des cadres spécialisés dans le domaine de l’ingénierie financière en termes de diagnostic, d’évaluation et de montages financiers. L’option comptabilité, contrôle et audit vise quant à elle à former des cadres spécialisés dans le domaine d’audit et contrôle en termes de structures, de processus et de systèmes devenant de plus en plus complexes.

La formation est complétée par des séminaires, par des projets encadrés, des stages d’été en 3e et 4e année et un stage de longue durée (4 à 6 mois) en 5e année.

Cette spécialité de l’ingénierie a un potentiel de développement non négligeable, vu qu’elle se base sur la polyvalence requise de nos jours dans le monde de l’entreprise.

L’EMSI a la particularité de proposer cette formation, qui est une alliance de la rigueur conceptuelle, académique, et de la pratique qui permet de progresser, de systématiser et de construire.

Le guide des ecoles d’ingenieurs

Call Now ButtonContactez-nous