L’employabilité : critère clé du choix de l’école

septembre 5 , 2018

De nos jours, décrocher son bac n’est aucunement l’ultime garantie pour accéder au marché du travail et avoir droit à un bon salaire. C’est pourquoi, tous les bacheliers ainsi que leurs parents accordent une grande importance au choix de la formation. Les écoles supérieures redoublent d’efforts pour répondre aux craintes des étudiants, pour qui une bonne école est synonyme d’une bonne réputation et une insertion professionnelle plus facile. Mais, l’employabilité est-elle toujours garantie ?

Les écoles d’ingénieurs : un excellent passeport pour l’emploi

Il est connu, partout dans le monde, que les lauréats des écoles d’ingénieurs sont ceux qui décrochent le plus facilement des emplois. La majorité des écoles affirment que leurs lauréats arrivent à trouver un emploi neuf mois maximum après leur diplomation. Ceci s’explique par le fait que les ingénieurs sont très attendus et très sollicités par les entreprises. Et ce en raison de leurs compétences techniques, et du développement des métiers industriels ces dernières années au Maroc. Ainsi, les diplômes d’ingénieurs sont parmi les mieux payés, selon des classements internationaux.

Les secteurs qui recrutent le plus

Plusieurs secteurs faisant partie des métiers d’avenir au Maroc s’avèrent de plus en plus demandeurs de profils ingénieurs. Ceci revient à l’implantation de multinationales opérant dans divers secteurs industriels au Maroc. En effet, l’informatique a été LE secteur « star » ces dernières années en termes d’émergence d’entreprises et donc d’offres d’emploi. C’est un secteur qui est en train de faire ses preuves au Maroc, autant qu’il passionne les jeunes étudiants en ingénierie.

L’autre secteur star au Maroc n’est autre que l’ingénierie financière, discipline clé pour le développement de l’économie du pays et de ses entreprises. La finance offre des postes de recrutements divers en entreprises, en cabinets d’études, en cabinets d’audit et de gestion, en société financière, en bourse, etc.

Le Maroc, grâce à la vision stratégique de Sa Majesté Mohamed VI, est en passe de devenir un pôle industriel incontournable en Afrique du nord. Des investissements colossaux ont été mobilisés dans diverses industries : agroalimentaire, éoliennes, énergies renouvelables, armement, etc. Et comme vous pouvez le deviner, investissement rime avec recrutement et création d’emplois. Le génie industriel a donc un avenir prometteur au Maroc et dans diverses branches.

L’automobile et l’aéronautique sont également deux secteurs qui recrutent un nombre important d’ingénieurs, du fait de la nature de leur activité, en plus de la demande sur le marché qui augmente à un rythme soutenu, et donc creuse le besoin en ressources humaines. Nous citons également l’électronique, comme secteur exprimant un besoin important en ingénieurs.

Et enfin, le Maroc est un grand chantier. Il suffit de se balader dans toutes les villes du pays pour constater que tout est en constructions. Routes, autoroutes, barrages, ponts, trains, immeubles, services publics, … cela veut dire une chose, c’est que l’avenir du génie civil ne peut être que prometteur.

Le développement des métiers d’avenir au Maroc constitue une chance d’employabilité aux ingénieurs et aux futurs lauréats. Pour plus de détails sur ces métiers, nous vous recommandons l’article : « L’ingénierie à la tête des métiers d’avenir ».

L’expérience : facteur clé de l’employabilité

A l’ère de la concurrence, les entreprises d’aujourd’hui sont de plus en plus exigeantes en termes de ressources humaines, de sorte que l’expérience devient le mot d’ordre des recruteurs. Sortis d’école, les lauréats se trouvent face à des employeurs exigeants en termes d’expérience. Le premier emploi devient alors plus difficile à décrocher. Comment remédier alors à ce problème ?

Les écoles supérieures font de leur mieux pour proposer à leurs étudiants des formations alliant théorie et pratique, en essayant de maximiser les durées des stages et les projets en entreprise. Ce qui constitue une opportunité pour les étudiants de vivre des expériences terrain et d’acquérir les compétences requises par l’entreprise. Le stage de fin d’études constitue, à cet égard, une opportunité aux étudiants d’apprendre, mais aussi de prouver à l’entreprise qu’ils méritent une première chance et qu’ils ont leur place sur le marché de travail. Beaucoup de lauréats des écoles d’ingénieurs ont d’ailleurs décroché un premier emploi à l’entreprise où ils ont effectué leurs stages de fin d’études.

Comment l’école participe-t-elle à l’employabilité de ses étudiants ?

Face à ce nombre de défis, les écoles supérieures font de leur mieux pour adapter leurs formations aux exigences du marché du travail, afin de former des cadres capables d’y répondre. A côté de la formation, l’ouverture à l’international devient un critère de choix des écoles non négligeables pour les étudiants, du fait qu’au moment du recrutement, les expériences à l’international à l’instar des doubles diplômes augmentent leurs chances d’être embauchés.

Aujourd’hui, le rôle des écoles supérieures ne s’arrête plus à la formation, mais s’étend à la recherche de partenariats et l’organisation de rencontres entre les étudiants et les professionnels, afin de leur garantir des opportunités d’insertions intéressantes, et leur permettre d’élargie leur réseau professionnel. Dans la même logique, les réseaux des anciens lauréats des écoles supérieures peut s’avérer intéressant. Lors de la recherche d’emploi, les nouveaux lauréats peuvent bénéficier des recommandations de leurs anciens ou de leurs conseils afin de maximiser leurs chances sur le marché du travail.

L’ensemble de ces critères sont souvent pris en compte par les étudiants lors du choix d’une école supérieure, dans un souci d’employabilité. L’EMSI est une école qui fournit à ses étudiants tous les outils nécessaires pour une insertion professionnelle facile, grâce à son adaptation continue aux exigences du marché du travail en termes de filières, de programmes, et d’équipements. En effet, l’EMSI propose les filières les plus demandées par les entreprises. En plus de son adaptation, l’EMSI dispose d’un corps professoral de haut niveau qui forme et accompagne les étudiants tout au long de leur cursus, afin de les préparer au mieux à leurs missions en entreprises.

 

Le guide des ecoles d’ingenieurs

Call Now ButtonContactez-nous