Bac en Poche ! Et après ?

aot 7 , 2018

Enfin ! Vous avez obtenu votre bac, ce bac pour lequel vous avez travaillé dur, vous avez passé des nuits blanches, et vous avez beaucoup stressé. Finie la galère, ou pas vraiment … Vous vous rendez compte que le choix des études supérieures c’est pour maintenant, et vous ne savez pas comment vous y prendre. Les choix sont toujours flous pour vous, et vous vous sentez perdus entre les avis de la famille, des amis, des professeurs, et ce que vous lisez sur la toile. En lisant cet article, vous allez réaliser que c’est beaucoup plus simple que ce que vous ne croyez ; nous vous disons comment s’y prendre avec le bac… Allons-y !

1. Etape préalable au Bac : Envoyer ses dossiers de candidatures

On vous l’a surement dit dans votre lycée, à l’approche du bac, il faut envoyer ses dossiers de candidatures aux écoles qui vous intéressent, en ce qui concerne les établissements sélectifs. A cette étape, il faut connaitre tous les choix qui se présentent à vous et essayer de postuler à un maximum d’écoles afin de ne passer à coté d’aucune opportunité pour avoir toutes ses chances d’accéder à de grandes écoles supérieures.

Vous ne l’avez pas fait ? Ce n’est pas grave, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Vous avez toujours la possibilité de vous inscrire dans l’université de votre choix bien après l’obtention de votre bac et sans candidature préalable. Il y’a aussi plusieurs écoles privées qui restent flexibles quant aux délais d’inscription, et que vous pouvez consulter après le bac.

2. Bac en poche, qu’est ce que vous voulez faire ?

Après avoir travaillé dur pour obtenir votre bac, il est important de penser à vos penchants, vos orientations et vos ambitions. Vous avez plus de chances de réussir vos études supérieures et votre carrière en optant pour un domaine qui vous passionne et qui vous fait rêver. Il s’agit alors de prioriser les choix qui se présentent devant vous, selon vos penchants, tout en gardant en tête la moyenne que vous avez obtenu, ainsi que le budget que vous êtes prêts à consacrer à vos études. Il est important de se connaitre et d’évaluer ses capacités avant de rêver.

3. Se renseigner sur ses choix

Vous savez ce que vous voulez faire, et vous connaissez vos capacités, il est temps de vous renseigner et de chercher le maximum d’informations sur les possibilités qui vous sont offertes dans ce cadre. Qu’est ce que vous devez chercher au juste ? Toute information peut être utile certes, mais les plus nécessaires seront les conditions d’admission, les débouchés, la réputation de l’établissement, les témoignages, les procédures d’inscriptions, la vie estudiantine, la ville, les frais … En confrontant ces informations avec vos projections et vos ambitions, vous éliminez les choix les moins envisageables, et vous en priorisez les plus envisageables.

4. La veille continue

Chercher de l’information n’est pas une affaire de deux heures, mais il s’agit d’une veille continue sur les sites web et les pages officielles des établissements qui vous intéressent, ainsi que de vos boites mails. Durant cette période, il faut être attentif aux publications des seuils, des résultats des présélections faites auparavant, des dates de concours, les dates d’inscriptions, ainsi que d’éventuelles modifications des agendas. Il ne faut rien rater, toute information ratée pourrait vous coûter une chance d’accès à un établissement.

5. Les grandes écoles ne sont que pour les génies, est ce toujours vrai ?

Absolument pas. Croire en cette phrase tant répétée parmi les lycéens et les bacheliers est un préjugé et une anticipation négative qui pourraient agir fortement sur votre moral et votre état d’esprit, et vous empêcher de tenter une chance dont vous rêvez. Il faut croire que rien n’est impossible avec le travail et la persévérance. Après tout, « les brillants » sont aussi des gens qui ont beaucoup travaillé, pourquoi pas vous ? A cette étape, votre état d’esprit et votre confiance en vous sont en partie la clé de votre réussite. C’est pourquoi, faites le vide dans votre tête, concentrez-vous sur vous-même, vos rêves et vos concours. La « Positive Attitude » et le travail devraient être vos deux meilleurs amis durant la préparation de vos concours.

6. Toujours avoir un plan B !

Il est certes important d’avoir des rêves, de bien cibler ce que l’on veut et investir toutes nos ressources dans un objectif précis. Mais, il faut toujours prévoir un plan B, car nous ne savons pas de quoi la vie est faites. C’est pourquoi, il serait préférable d’anticiper les différents scénarios possibles et de préparer d’éventuelles solutions. C’est aussi l’une des qualités d’un bon cadre supérieur. Eh oui, ça se prépare dès maintenant !

Le choix semblerait désormais plus évident en prenant en considération ces différents éléments. Il ne nous reste que vous souhaiter bon courage pour vos concours et vos études supérieures.

 

Le guide des ecoles d’ingenieurs

Call Now ButtonContactez-nous